Comment savoir si un défunt a mis en place une convention obsèques ?

La mort est une épreuve difficile pour beaucoup de personnes surtout pour les proches du défunt ou de la défunte. Bien que cette période soit déjà éprouvante, ajouter à cela les difficultés pour la famille du décédé de s’occuper de ce qu’il faut pour les funérailles et pour les affaires post-mortem du défunt(e).

Ce qu’il y a à savoir à propos de la convention obsèques 

La convention obsèques permet à une personne de s’assurer de la bonne exécution de ses funérailles ou de son enterrement. Ce contrat est conclu avec une compagnie d’assurance qui versera une somme d’argent aux proches de la personne qui demande l’assurance décès. Cette évaluation résulte de la revalorisation de la somme versée par la personne de son vivant et servira donc à financer les frais d’obsèques directement auprès des agences funéraires ou sera versée en espèces à la famille afin qu’elle puisse payer convenablement les obsèques.

Comment ça marche la convention obsèques ?

Dans certains cas, la famille est mise au courant de l’existence d’une convention obsèques par le notaire de la personne décédée. Lors de la prescription à l’assurance obsèques, la personne peut choisir de confier à son notaire ou alors à son agence d’assurance d’informer les proches de l’existence de ce contrat. Par ailleurs, plusieurs personnes choisissent d’indiquer dans leurs dernières volontés ou encore leur testament qu’elles ont prescrit une assurance pour assurer ces funérailles sans que cela soit une charge pour leurs familles et proches éventuels. C’est pour cela que certaines familles ne font connaissance de cette aide que leur apporte leur défunt(e) que lors de la lecture du testament.

Et si ce n’est pas par cette voie ?

Bien sûr, plusieurs personnes choisissent de ne pas informer leurs proches de leurs souscriptions à une assurance décès pour une raison ou une autre par un moyen ou un autre. C’est pour cela qu’il est à privilégier de discuter de ces choses-là avec son proche entourage pour savoir quelles mesures chacun a prises pour sa vie après la mort. Bien évidemment, lorsqu’il n’y a pas eu cette possibilité de dialogue, la seule façon de savoir est de le découvrir lors du tri des affaires du défunt. Certaines fois, la personne qui a souscrit le contractant a pu mettre un indice par exemple en plaçant la carte de visite de l’agence qui assure dans son portefeuille ou ailleurs.

Doit-on déclarer son état de santé avant de souscrire une assurance obsèques ?
Assurance vie et assurance décès : quelle différence ?