Assurance vie et assurance décès : quelle différence ?

Quand une personne décide de souscrire à une assurance, certainement elle a des attentes précises. Pourtant, face aux nombreuses appellations et aux différents types de contrats, le client risque de s’embrouiller. Pour éviter cette situation, il est important de connaître les différences existant entre l’assurance vie et l’assurance décès.

Définitions précises de l’assurance vie et de l’assurance décès

Même si ces deux types d’assurances ont des points communs, ils ont deux types de couvertures bien distincts. Les termes de ces deux contrats sont différents. La signature de l’une ou de l’autre nécessite une bonne réflexion.

L’assurance décès est un contrat qui couvre en quelque sorte vos arrières. Cela permet à vos proches de toucher une certaine somme d’argent que vous avez versé de votre vivant. Cette prime permet à l’assureur de verser un capital considérable au bénéficiaire de votre choix quand vous mourez. L’assurance décès sera octroyée au bénéficiaire de votre choix comme étant une aide financière. Une cotisation qui permet d’aider vos proches après votre mort.

L’assurance vie par contre est un placement classique, comme on a l’habitude de faire (livret d’épargne, etc.). Il s’agit d’une épargne qui sera versée par un bénéficiaire en cas de décès. Le titulaire d’une assurance vie désigne un héritier pour devenir propriétaire de tous ses biens après sa mort. De votre vivant, vous pouvez utiliser partiellement ou intégralement votre capital selon votre souhait.

Les objectifs de l’assurance décès et assurance vie

Qu’il s’agisse d’une assurance vie ou d’une assurance décès, les objectifs sont à peu près les mêmes. Cotiser de son vivant pour faire bénéficier de ses proches d’un capital après sa mort. Mais attention, ces deux types d’assurance sont bien différents les uns ou les autres. L’assurance décès est un moyen de prévoyance tandis que l’assurance vie est un placement financier qui est lié à une clause en cas de décès.

Ces deux produits sont des prestations fournies par les assureurs. Quand une personne cherche à souscrire à l’un de ces contrats, c’est souvent pour mettre à l’abri ses proches. L’assurance vie permet de fructifier le capital en placement si l’assurance décès reste figer à son compte jusqu’à la disparition de l’assuré.

Pourquoi souscrire à une assurance vie ou assurance décès ?

Qu’il s’agisse de l’une ou de l’autre, le but reste le même, c’est de fournir un capital à ses proches ou à ses héritiers en cas de décès. La somme d’argent en question peut les aider à subvenir à leurs besoins après cette période.

Désormais, vous devez être plus prudent si vous souhaitez vous souscrire pour l’une de ces assurances. L’assurance vie vous permet d’utiliser le capital placé et de désigner des héritiers pour en être les bénéficiaires après votre décès. L’assurance décès est un placement financier que le bénéficiaire touchera en cas de décès. L’assuré n’a pas accès au capital de son vivant.

Doit-on déclarer son état de santé avant de souscrire une assurance obsèques ?
Comment savoir si un défunt a mis en place une convention obsèques ?